Bon à SavoirLoi du cinéma

Avant tout tournage, il faut une autorisation !

crédit photo:France 24

Il y a quelques jours, j’étais en visite à l’ONACCI (Office National du Cinéma de Côte d’Ivoire). Et je suis tombée sur un article de Soir info, qui parlait d’un tournage de film interrompu par la police. Du matériel de tournage a été saisi, et patati patata… Bon, je ne vais pas m’éterniser sur l’article. 

Je veux plutôt m’en servir pour vous partager les textes à connaitre pour éviter ce genre de mésaventure.

Ce qu’il faut savoir, et que malheureusement beaucoup ignorent, c’est qu’avant de tourner un film quelque part en Côte d’Ivoire, il faut avoir une autorisation.

C’est ce que dit la loi N°2014-426 du 14 juillet 2014 relative à l’industrie cinématographique, aux articles  9,12,13 et 14

Comme l’indique l’article 3 ,un organisme  a été mis en place pour gérer et organiser le secteur cinématographique: ONACCI 

Cette loi a été adoptée à l’Assemblée nationale et promulguée par le président de la République. Ainsi, le non-respect de ces articles est passible d’une grosse sanction, comme l’indique l’article 60

Je vais m’arrêter là. Je pense que tout est assez clair. Je ne fais que passer l’info. Ne venez pas dire que vous ne saviez pas. À bon entendeur, action !

Commentaires
Share:

3 comments

  1. John James 24 août, 2016 at 12:42 Répondre

    Merci pour l'info. Maintenant, a ton avis, est-ce que c'est une bonne chose? Je rappele une autre blogeuse a ecrit que c'etait un charge de trop pour l'industrie et les petits producteurs. Il faut nous ecrire un autre article sur le procedure d'obtenir un autorisation (et son prix) 🙂

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *