A l'afficheA la UneActuCritiqueFilms

Bienvenue au Gondwana : La scripte et le monteur m’ont bluffée !

J’ai vu « Bienvenue au Gondwana » le 8 décembre 2016 et le 21 mai avril 2017. Alors Je vous fais le pitch du film non pour faire simple je vous recopie le synopsis pour gagner en temps et en énergie.

 

«Bienvenue au Gondwana » c’est l’histoire d’un jeune français idéaliste plongé en Afrique, des élections présidentielles controversées, un dictateur décidé à rester au pouvoir en trichant, deux hommes de main adeptes de géopolitique, un député français déterminé à vendre des asperges aux africains, une jeune et jolie révolutionnaire

 

 

TOUJOURS ENCOURAGER LES CLICHÉS SUR L’AFRIQUE

Mamane et deux acteurs du film

 

Inutile de vous dire que « Bienvenue au Gondwana » va dans la même veine que « Le Crocodile du Botswanga ». Quoique plus subtile et n’attaquant pas directement un président.
Mamane doit avoir mal de lire ça. La majorité des personnes qui ont vu son film font directement le lien avec le film de Fabrice Éboué.

 

Dire que le 9 avril 2017, il disait sur le plateau de « On est pas couché » que son film ne montrera pas ce que la télévision montre de l’Afrique.

 

Perso, j’ai revu les mêmes clichés sur l’Afrique. J’ai revu les clichés que l’étranger a de l’Afrique.

 

Sous fond de comédie, il a tout simplement montré ce que les télévisions internationales montrent de l’Afrique : un continent incapable d’organiser des élections correctes.

 

Un continent (certains pays) dirigé par des dictateurs. Un continent où les opposants politiques sont emprisonnés. Un continent où …quoique c’est la réalité dans certains pays. Il a donc conforté le public étrange dans ce qu’il pense de l’Afrique.

 

 

 

LE MILLIARD DE BUDGET SE JUSTIFIE

 

Mamane (réalisateur)

Le film a coûté 1 milliard (il paraît) et même s’il me disait qu’il a coûté plus je dirai oui je le crois.

 

Mamane a fait un boulot formidable. Il a choisi des humoristes, des acteurs, des comédiens de presque toute l’Afrique francophone pour être sûr que son film soit de qualité.

 

Tourner avec des acteurs comme Rasmané Ouedraogo, Prudence Maidou, Guy Kalou, Mike Danon ….et avoir des guest comme Ticken Jah, Didier Awadi ça ne doit pas coûter pareille que du pain à la boulangerie.
Tourner à l’hôtel Président, au Sofitel ivoire, à l’hôtel des députés… Produire un film avec une telle qualité technique. J’ai envie de dire que le film est à la hauteur du budget annoncé. Bravo Mamane!

 

 

 

LES IVOIRIENS FONT LEUR SHOW

 

Digbeu Cravate et Gohou Michel

 

Bon le film est tourné en Côte d’Ivoire nul besoin de le redire. Donc voir des ivoiriens dedans n’est pas une surprise.

 

J’ai adoré revoir Mike Danon, ce jeune homme est un comédien hors pair. Il est brillant. Dommage qu’il ne soit pas devant la caméra plus souvent. En tout cas, il a été brillant dans le rôle dans lequel il a été mis.

 

A côté, il y’a les humoristes Digbeu Cravate et Gohou Michel, les hommes à tout faire du président fondateur. En fait, je pense que c’est ce qu’ils sont. Un peu con et tout le temps en train de se chamailler.

 

Ils définissent assez bien eux 2, la maxime toujours ensemble mais jamais d’accord. Bref ils sont ivoiriens quoi !

 

 

 

LA SCRIPTE ET LE MONTEUR ONT FAIT DU BON BOULOT

 

 

Ouiiiii, je sais c’est leur boulot. Mais c’est tellement rare de voir un monteur et une scripte faire un aussi bon boulot sur une production africaine (je sais, c’est plus français qu’africain) que je pense que ça mérite le détour.
La scripte a fait un boulot incroyable au niveau des détails. Je vous explique ; une même scène était tournée souvent dans 2 ou 3 endroits différents.

 

Il y a une scène comme bien d’autres qui a été tournée dans la capitale économique Abidjan (blockaus) et Yamoussoukro, la capitale politique (Hôtel Président).

 

Vu le temps qu’on met pour rallier ces 2 villes et sachant comment se fait un tournage. Je suis sûre que toutes les scènes d’Abidjan ont été bouclées avant que celles de Yamoussoukro soient tournées ou vice versa.
Et la scripte n’a pas laissé passer le moindre détail. Pour une personne ne vivant pas en Côte d’Ivoire ou ne connaissant pas le pays, il ne remarquera même pas le changement de villes à tout bout de champs.
Que dire du travail du monteur ???? Formidable ! Alterner les routes de Yamoussoukro et Abidjan comme si de rien était, je lui dis bravo ! Il est magnifique.
Sans la monteuse Catherine Schwartz et la scripte Camille Brottes le film ne serait pas aussi réussi. Bravo à elles. #GirlPower
COUP DE CŒUR

 

 

                     Prudence Maïdou

J’ai adoré le personnage de Betty. J’ai adoré que le rôle véritablement sérieux soit joué par une femme. Pour une fois qu’elle n’est pas la pute ou autre on peut dire: Alléluia!

En plus, je pense que cette actrice Centrafricaine Prudence Maïdou est à suivre elle n’a pas mal de chose à nous montrer.
En tout cas, le film Bienvenue Gondwana est un beau film. Super drôle, Je me suis marrée en le voyant la première fois. J’ai moins rit la seconde fois, j’avoue. Cette comédie n’est pas une comédie qu’on devrait voir 2 fois (pour moi en tout cas), on finit par s’ennuyer un peu.

 

Mais, C’est une sympathique comédie devant laquelle on ne s’ennuie pas du tout. Alors préparez vos mouchoirs avant d’aller la voir car vous allez rire!

Commentaires
Share:

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *