A la UneCritiqueFilms

Boutique Hôtel : je m’attendais à plus!

J’ai beaucoup hésité avant de rédiger cette critique. J’aime beaucoup la scénariste de la production qui se retrouve aujourd’hui « à la barre ». Elle m’a plus ou moins parlé des efforts qu’elle a consentis pour produire sa web-série et la voir diffuser sur RED TV.
J’avoue donc que je n’étais pas très emballée par l’écriture de cet article. Mais, la critique en moi n’a pas eu envie de m’écouter. Alors, comme d’habitude, j’ai écrit ce que je pense.

Tout d’abord, une petite analyse de chaque des épisodes.

 
Episode 1

 

 


Certains dialogues sont très, trop longs. La règle des tiers n’est pas respectée dans certaines séquences. Il y a quelques bruits parasites dans le son. Miléquêm, le réalisateur de lagozi TV, m’a fait remarquer et je le cite : « Le bruitage de l’eau à la piscine est surréaliste ». Ce bruitage serait parfait pour un film qui passe sur Syfy ou Nollywood.

 
Episode 2


Il y a beaucoup de dialogues « WTF » qui n’apportent aucun élément nouveau. Etait-ce nécessaire ? Le congolais, il  en fait trop. Même pour une comédie. Un petit stage au Congo aurait été parfait. Et, l’éclairage a changé par moment dans une même scène. Lorsque Justin parle, le son est bas.

 
Episode 3


C’est, pour moi, le pire des six épisodes. Des cadrages inutiles. Certains dont je n’ai compris ni le sens ni la nécessité. Les dialogues ? Je préfère ne pas en parler. La scène censée être la meilleure (la rencontre de Lola et Jay) est, pour moi, la plus ratée. Le son est trop bas dans cette scène. Il y a, en plus, le bruit des voitures. La musique de soutien, en plus des échanges et du vacarme de la route… franchement, c’est trop.

 
Episodes 4,5 et 6


J’avoue qu’après l’épisode 3, j’ai plus survolé que regardé les épisodes restants. Je n’avais plus très envie de continuer à être une fidèle abonnée. Mais, en gros, dans les épisodes 4,5 et 6, j’ai remarqué que la fameuse règle des trois tiers n’était pas respectée par moment. Si le non-respect de cette règle est un choix délibéré du réalisateur, j’aimerais bien en connaître les raisons. J’ai aussi remarqué des mimiques hyper-exagérées et surfaites. C’est une comédie, certes, mais ça ne doit pas empêcher le naturel dans le jeu ou la gestuelle.

 
Mon point de vue général


J’admire et j’aime le fait de vouloir innover. J’aime l’idée de la web-série. Enfin, ce que je pense en avoir compris. Mais, certaines erreurs m’ont gâché le plaisir de la regarder ou vouloir aller plus loin. Chaque fois (la majorité du temps en tout cas) que le personnage de Justin parle, j’ai l’impression que le son est bas. Soit, c’est l’acteur qui parle trop bas, soit c’est le son qui a été mal enregistré. À moins que ce soit mon ordinateur qui perd le son chaque fois qu’il intervient.

 
Je n’oublie pas toutes les fois où la musique a pris le dessus sur les échanges.
Je trouve les dialogues assez simplistes et un peu répétitifs. Cela se justifie peut-être par le fait que c’est la première comédie écrite par la scénariste. Mais bon…

 
Visuellement, les images sont belles. Mais, le maquillage des actrices… Oh my God ! Qu’il est louuuurd…!
Aussi, dans certaines séquences et scènes, on avait des éclairages qui m’avaient l’air différents, et cela dans la même scène.

 
On m’a signifié que quand je voudrais parler de Boutique Hôtel, je devrais penser Prince de Bel Air, Phénomène Raven et autres comédies du genre. J’avoue que j’ai essayé. Mais, je n’ai pas trop vu le lien.

 
Mon avis sur les personnages (certains)

 


Le point faible de la série pour moi (avis personnel), c’est le jeu des acteurs. Il y a, bien sûr, certains qui sont bien et ont bien rendu leur rôle. Mais…

 
Je trouve, par exemple, qu’Alexandra Amon joue bien Lola. Elle a cependant trop de mimiques. Celles-ci sont, peut-être, censées nous faire rire. Mais, ça n’a pas marché avec moi. Ça ne me fait absolument pas rire. La gestuelle, c’est trop !

 
J’aime bien le personnage de Nikki, joué par CyCy Nassardine. Ça change de l’image qu’elle a. Elle a pris un risque et j’aime bien ce que ça donne.

 
Thérese Taba, c’est l’expérience qui parle… Donc, no Comment.

 
Stéphane Zabavy a été dans la justesse dans son personnage de Jay. Rien de plus, rien de moins. Il a juste fait ce qu’il faut. J’aime bien qu’il veuille varier ses rôles, mais j’ai déjà vu mieux de sa part. Même s’il a néanmoins bien rendu son personnage.

 
Mon avis sur le personnage de Laetitia est mitigé. J’ai capté direct que c’est la fille un peu bêbête. Mais, « woboulouuuu » ! Elle en fait tellement trop et too much  avec ses longues couettes. Au bout de 3 épisodes, je ne pouvais plus la sacquer. Pourtant, j’adore sa frimousse.

 
Bref, à part quelques-uns qui arrivent à sortir du lot, il y en a d’autres dont je préfère ne pas parler pour qu’on évite de me taxer de « peste ».

 

 

Attention ! Il y a du bon dans Boutique Hôtel

 


Les acteurs dans la série sont beaux. Vraiment beaux. Il y a également du style. En fait, ils sont « chocos ». Il n’y a pas beaucoup de variations de plan. Mais, techniquement, à part quelques ratés (ceux que j’ai cités), ils ont essayé de rester dans le respect des règles.

 
J’ai beaucoup aimé le fait qu’ils aient eu l’idée d’intégrer Chucken Pat dans une série. C’est aussi bien qu’ils aient choisi de faire jouer des animateurs TV et radios.

 
Les couleurs dans le film sont top. J’apprécie qu’une part belle soit faite à notre culture. À travers, notamment, le look des hôtesses et la musique Coupé Décalé.

 
Miléquêm, lui a bien aimé le flashback qu’il y a eu dans l’épisode 1 ou 2 (je ne sais plus trop). Et le traveling fait dans l’épisode sur la St valentin.

 
En tout cas, allez voir Boutique Hôtel sur RED TV, afin de vous faire votre propre opinion. Moi, je ne pense pas que j’irai encore regarder cette saison. J’attendrai sûrement la saison 2.

 
Si je suis un peu « refroidie » par la série, je pense que c’est surtout parce que J’avais de trop grandes attentes. En tout cas, allez voir Boutique Hôtel, et dites-moi quelle est votre opinion sur la série et comment vous la trouvez.

Commentaires
Share:

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *