A la UneActuFilmsMade in Côte d'Ivoire

Ciné Droit Libre Abidjan 2016 : pour la promotion du « droit de vivre »

La 8ème édition du festival Ciné Droit Libre Abidjan se tiendra du 11 au 19 novembre 2016. Huit sites accueilleront l’évènement, placé cette année sous le co-parrainage d’Alioune Tine, Directeur régional d’Amnesty International pour l’Afrique de l’ouest et du centre, et de Namizata Sangaré, Présidente de la Commission nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI).

« Droit de vivre : luttons contre l’extrémisme violent et l’immigration clandestine ». C’est le thème de cette édition. Il s’agira de sensibiliser les populations sur la nécessité de renoncer d’une part à l’extrémisme violent et d’autre part à l’immigration clandestine.

Le festival donnera lieu principalement à des projections de films suivies de débats. Un master class sur le film documentaire ainsi que deux soirées « cinéma et musique » sont également au programme.

Connexion entre le 7ème Art et les droits humains

Ciné Droit Libre est un festival de films sur les droits humains et la liberté d’expression. Il s’est fixé comme objectif de donner une plate-forme d’expression aux cinéastes et journalistes du monde entier dont les œuvres (des films portant sur les droits humains et la liberté d’expression) sont censurées ou ont eu des difficultés de diffusion à cause de leur contenu dérangeant.

 

À l’affiche de Ciné Droit Libre 2016

 

affiche-salafistes-12-nov

25 films ont été sélectionnés pour cette 8ème édition du festival. 25 films, pour dire « non » à l’extrémisme violent, l’immigration clandestine et à l’exploitation des enfants. 25 films dont « Le Réveil de l’Eléphan

t » de Souleymane   Drabo qui raconte la difficile réminiscence des victimes de la crise en Côte d’Ivoire ; « Boko Haram : les origines du mal » de Xavier Muntz, qui évoque les massacres de la secte terroriste basée au Nigéria ; « Le piège-immigration clandestine» d’Alexandre Dereims, qui suit de jeunes Africains dans un dramatique voyage vers l’Europe…

 

L’Institut Français au cœur du festival

 

affiche-le-reveil-de-lelephant-11-nov

 

La cérémonie d’ouverture de la 8ème édition de Ciné Droit Libre Abidjan aura lieu le vendredi 11 novembre 2016, à partir de 18h30 à l’Institut Français. Elle sera marquée par la grande première, en Côte d’Ivoire, du film « Le Réveil de l’Eléphant ».

Le samedi 12 novembre, l’institut accueillera la projection des films / documentaires « Extrémiste » de Sidi Mohamed Cheiguer de la Mauritanie, « De la plume à l’arme » de Seidou Touré (Burkina Faso), « Boko Haram : les origines du Mal », de Xavier Muntz (suivi de débats), « Salafistes » de François Margolin et Lemine Ould M. Salem (suivi de débats), « Made in France » de Nicolas Boukhrief.

 

En outre, le parrain de cette édition, Alioune Tine donnera, le même jour, une Conférence publique sur l’extrémisme violent.

Hormis l’Institut Français, sept (7) autres sites accueilleront le festival : le Goethe-Institut (Cocody), le Village Ki-Yi (Cocody-Riviera 2), le Centre Ami de Cœur (Yopougon), la Cité Félix Houphouët-Boigny (Koumassi), le lycée Mamie Faitai de Bingerville, le Centre Jean Don Bosco de Koumassi et l’Orphelinat de Grand-Bassam.

Commentaires
Share:

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *