Interview/Portrait

Marie-Christine Beugré en 7 questions

Waouh ! C’est le premier mot qui me vient quand je pense à Marie-Christine Beugré. Tant cette femme dégage une énergie et une joie de vivre contagieuses. Je l’ai rencontrée la première fois en 2015 au Discop Africa Abidjan. Nous avons partagé la même table lors du petit déjeuner conférence de présentation de Nina TV. Mais bon, nous avons juste échangé quelques mots et une séance photo.
Je l’ai ensuite revue lors de la cérémonie des Léonards et à d’autres évènements sans jamais l’approcher. Nous avons réellement parlé après la publication de mon article sur « les up and down de Sœurs Ennemies » (http://lagozi.com/soeurs-ennemies-les-up-and-down/). Puis, à l’avant-première de Et si Dieu n’existait pas … !? 2, je vais me présenter à elle.
« Toi ! C’est toi ! Enfin, on se rencontre. Tu es venue me ‘’triquiter’’ encore, non ? Triquiteuse… ». C’est ce qu’elle m’a sorti avec un large sourire avant de me faire la bise .Oui, elle m’appelle la « triquiteuse » et moi je l’appelle Keïwa (lol). Nous nous sommes reparlé quelques jours après, et rendez-vous a été pris lors du casting de la saison 2 de Sœurs Ennemies pour une interview.
Avant l’entretien, on a, toutes les deux, refait le monde en moins de deux heures. Papotages (différent d’affairages), rires… Comme si nous étions de vielles amies. À tel point que Ray Reboul nous a surnommées « les commères ».
MC est top ! C’est une belle personne qui n’arrête jamais de sourire. Une chose que j’aime chez elle, c’est qu’elle ne se maquille pas. Elle est vraiment naturelle et sa nouvelle coupe lui va à ravir. Bref, elle est belle et c’est sûrement pour ça qu’elle ne laisse pas son affaire de photo là. Elle publie certes une photo par jour, mais sachez qu’elle en prend au moins une bonne cinquantaine.
En tout cas, je me suis bien amusée. Et, juste pour le plaisir de la revoir (avec son sourire et papoter), je suis prête à faire une vingtaine d’interviews avec elle. (Rires). Bonne lecture et merci Keïwa d’être contagieuse !
1. Marie-Christine Beugré en 3 hashtags, qu’est-ce que ça donne ?
#Joiedevivre (elle réfléchit), #Gaité et #Sincérité
2. Comment êtes-vous venue au cinéma ?
Tout a commencé lors d’un entrainement pour un défilé. Arantess De Bonalii (réalisateur de films et séries) était présent. Il devait y faire un casting pour trouver des acteurs pour Exil Intérieur. Moi, je n’étais pas intéressée. J’étais juste là pour le défilé, donc je me suis mise à l’écart.
Arantess m’a demandé de rester et qu’il ne tiendrait pas compte de ma candidature, vu que je ne voulais pas participer au casting. À la fin, il a dit qu’il avait ses acteurs. Quelques temps après, il appelle le chorégraphe pour l’informer qu’il m’avait choisi.
C’est clair qu’au début, j’ai refusé parce que j’aime être discrète. Je déteste m’afficher. Faire du cinéma allait m’exposer aux yeux des téléspectateurs, donc j’ai dit non. Bon, j’avoue, je suis une fausse timide (rires). Mais, faire des films ne m’intéressait pas. Il a longtemps insisté. Je ne voulais pas fléchir.
Mais à une période, je ne faisais pas grand-chose. Donc, j’ai finalement accepté sa proposition. J’ai tourné dans le film, jusque comme ça, pour m’amuser. Après ça, je ne voulais plus faire du cinéma parce que j’en ai gardé une mauvaise impression. J’ai repris le cours de ma vie.
Un ou deux ans après, Guy Kalou me contacte et me propose de tourner dans le film que son épouse avait écrit. J’étais réticente. Mais, avec Guy, on s’était lié d’amitié grâce à Exil intérieur où on était tous les deux acteurs. Il m’a rassurée que cette seconde expérience serait la bonne. Je lui ai donc fait confiance et j’ai retenté l’aventure avec Et Si Dieu N’existait pas… !?.
Après la diffusion du film, j’ai eu de bons retours. Les gens me disaient que j’ai du talent, que je devrais continue… Et en ce moment, je me suis dit : « OK ! C’est juste pour s’amuser, mais tu devrais songer à prendre cela plus au sérieux ». Donc voilà comment tout c’est fait.

3. D’Exil Intérieur, à Sœurs Ennemies en passant par Et Si Dieu N’existait pas… !?, et bientôt une série humoristique qui arrive. On vous a vue incarner presque toute sorte de personnages. Est-ce un choix ou vous cherchez le personnage dans lequel vous vous plairez pour vous y cantonner ?
Non, non. C’est un choix. J’ai envie de me prouver que je peux jouer différents rôles. Que je ne suis pas dans un registre bien donné. Je veux me prouver que je suis une actrice à part entière.
4. Ne nous dites surtout pas pour changer de look. Marie-Christine, dites-nous pourquoi vous êtes-vous coupé les cheveux ?
Désolez de vous décevoir, mais c’est vraiment pour changer de look. Après, faire tout le temps ma coupe m’a fragilisé les cheveux. Et comme j’aime le naturel, je me suis dit : « Va pour les cheveux courts ». Et voilà ! (Elle sourit).
5. Grand bond dans le futur : on est en 2026. Elle est où et comment, Marie-Christine Beugré ?
2026 ? Euh… Marie-Christine est une actrice ivoirienne qui joue à Hollywood, mariée et avec deux beaux enfants (une fille et un garçon).
6. Hormis actrice et Miss météo, qui se cache derrière ce large sourire ?
Il se cache une jeune dame qui a de la joie de vivre, qui aime énormément sa famille et ses proches. Une jeune femme simple et qui aime tout ce qui est simple.
7. Quand vous ne serez plus de ce monde. Que voudrez-vous qu’on retienne de vous ?
(Elle soupire) Humm… (Elle réfléchit). J’aimerais qu’on retienne de moi que j’étais une personne qui était consciente de la grâce que Dieu lui a offerte. Une personne qui aimait le travail bien fait et qui espère avoir fait du bon travail.

8. Vos projets…
(Elle sourit) Beaucoup de projets cinématographiques. Il y a une série humoristique qui sort bientôt. On a repris les tournages de Sœurs ennemies 2. J’ai un projet de film dans quelques mois au Gabon et euh… (Elle sourit) C’est tout… (Rires)
Commentaires
Share:

4 comments

  1. Ludo Carpentier 9 mars, 2016 at 00:09 Répondre

    Vous avez répondu avec du tact et un brin d'humour.
    Vous maitrisez votre art.
    Peut être que la rubrique Kpakpatoya nous livrera un jour l'âge de Miss MC lol
    Au plaisir de lire vos prochaines publications Miss Guiza

    Bonne continuation.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *