Actu

Oscar 2016-Leonardo Dicaprio : La malédiction est rompue !

Leonardo DiCaprio est reparti de la cérémonie des Oscars avec la distinction de meilleur acteur pour son époustouflante performance du trappeur Hugh Glass dans The Revenant.

Depuis le temps qu’il attendait cette statuette, c’est vingt-deux ans après sa première nomination pour Gilbert Grape que la star de Titanic‬‬ devient le « roi » d’Hollywood.

Du haut de ses 41 ans, Leonardo DiCaprio remporte dimanche 28 février 2015, son premier Oscar après quatre échecs. Cette victoire met ainsi fin à ce qui ressemblait à une malédiction.

« The revenant » plus qu’un film


Reparti bredouille pour Blood Diamond, The Aviator, Le Loup de Wall Street et snobé lors de certaines nominations, Leo a utilisé toute cette rage pour son personnage dans The Revenant. 

Il y interprète un personnage réel : le trappeur Hugh Glass attaqué par un ours et laissé pour mort par ses compagnons dans le Missouri du début du XIXe siècle.

Pour ce tournage, DiCaprio a donné beaucoup de sa personne. Il se baignait dans des rivières glacées, dormait dans des carcasses de cheval et a mangé du foie de bison cru. 

Une doublure ou un cascadeur aurait bien fait l’affaire, mais il a tenu le faire lui-même. Cela a dû rendre sa victoire encore plus savoureuse. 

L’oscar du meilleur acteur à Léonardo DiCaprio : Une évidence !

Pourquoi faire semblant ? Si Leonardo DiCaprio n’avait pas remporté cet Oscar, l’académie des Awards auraient perdu toute sa crédibilité. Déjà les plainte fusaient de partout avec ces Oscars 100% blancs (#OscarsSoWhite) d’où avait été écartés tous les « noirs ». Donc ne pas remettre le prix à Leo aurait été la cerise sur le gâteau pour décrédibiliser cette académie.

En plus, DiCaprio avait raflé la majorité des prix intermédiaires sur la route des Oscars. Du Golden Globe au Bafta, en passant par le prix du syndicat des acteurs. Aucun trophée n’a résisté au « loup de Wall Street ». 

L’acteur a également pris la peine de faire campagne auprès de ses pairs pour cette réalisation d’Alejandro Iñarritu. Alors qu’elle le veuille ou pas, l’académie avait les poings liés. Leonardo DiCaprio devait être couronné lors de cette 88ème édition et il l’a été.

Les autres gagnants
.

  • Meilleur film : « Spotlight » de Tom McCarthy
  • Meilleure actrice : Bri Larson, dans « Room »
  • Meilleur réalisateur : Alejandro Iñarritu, pour « The Revenant »
  • Meilleure chanson originale : The Writing’s on the wall, Spectre, Sam Smith
  • Meilleure bande-originale : « Les huit salopards », Ennio Morricone
  • Meilleur film étranger : « Le Fils de Saul », Laszlo Nemes
  • Meilleur second role masculin : Mark Rylance, dans « Le pont des espions »
  • Meilleur second role féminin : Alicia Vikander dans « The Danish Girl »
  • Meilleure adaptation : « The Big Short », Charles Randolph et Adam McKay
  • Meilleur scenario original : Josh Singer et Tom McCarthy pour « Spotlight »
  • Meilleure photographie : Emmanuel Lubezki pour « The Revenant »
  • Meilleurs décors : Colin Gibson et-Lisa Thompson pour « Mad Max : Fury Road »
  • Meilleur montage : Margaret Sixel pour « Mad Max : Fury Road »
  • Meilleurs effets spéciaux : Andrew Whitehurst, Paul Norris, Mark Ardington et Sara Bennett pour « Ex Machina »
  • Meilleurs costumes : « Mad Max: Fury Road », Jenny Beavan
  • Meilleur maquillage : Lesley Vanderwalt, Elka Wardega et Damian Martin pour « Mad Max : Fury Road »
  • Meilleur film d’animation : « Vice-Versa »
Commentaires
Share:

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *