Actu

quatre chances sur cinq pour la Côte d’Ivoire de remporté le Yennega

La côte d’ivoire ne manquera pas cette  année à la 24ème édition du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui se tiendra du 28 février au 07 mars 2015 sous le thème : ‘’ cinéma africain : production et diffusion à l’ère du numérique’’.

Absent de la compétition à la dernière édition, elle concourt cette année dans toutes les catégories sauf pour le documentaire. Les heureux sélectionnés sont Philippe Lacôte pour son film Run,  Siam Marley pour Cinq Boites de Lait, Marie Christine Amon pour Chroniques Africaines et Abossi Abenan Felicia Kouakou du Groupe BLM ISACOM pour son film Karité, Mane des Savanes.

Toutes ces productions sélectionnées représentent succinctement le pays dans les catégories fiction long métrage, court-métrage, série télévisuelle et film des écoles africaines de cinéma.

A sa dernière participation à FESPACO en 2011, la Côte d’Ivoire n’a pu rafler que l’Étalon de bronze grâce au long-métrage Le mec idéal d’Owell Brown. le prix suprême l’Etalon du Yennega n’est venu que deux fois au pays à savoir en 1981  grâce au film Djeli de Fadika Kramo-Lanciné et  en 1993 avec Au nom du Christ de Gnoan Roger M’Bala.

En outre dans les productions hors compétitions la Côte d’Ivoire présentera les long-métrages braquage a l’africaine d’Owell Brown, Coupé ! Une histoire décalée de Toussaint Aka Ossita Aneké, l’Amour en bonus de Jacques Trabi  et le coup-métrage je reste de Tony Rodriguez et Patrice Anoh.

Espérons que tout comme la coupe d’Afrique l’Etalon du Yennega puisse retrouver le chemin de la Côte d’Ivoire après plus de 20 ans passé loin du pays.

Commentaires
Share:

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *