Actu

TROPHEES FRANCOPHONES DU CINEMA: L’Agenda des 10 jours de célébration du cinéma Francophone

Le 5 décembre 2015, a eu lieu l’apothéose des trophées du cinéma francophone avec la récompense des 31 films en compétition. Mais avant d’en arriver à là, il y ‘a  eu des projections et des conférences- débats.
Les Projections
Du lundi 23 novembre au mercredi 2 décembre 2015, chaque film finaliste a fait l’objet d’une Projection exceptionnelle dans la nouvelle salle du palais de la culture. A la suite de chaque séance, chaque spectateur qui en avait le désir répondait à un questionnaire afin de remporter une Tablette éducative.
Au même moment, mais cette fois du lundi 23 novembre au Vendredi 4 décembre 2015, des projections  gratuite se faisait en plein dans certaines communes d’Abidjan et Ville de l’intérieur.
Le ministère s’implique 
A quatre jours de la cérémonie de clôture, le ministère de la culture et de la Francophonie resté en marge des festivités donne sa position. Il organise le lundi 1 décembre à ses bureaux une conférence de presse. Cette conférence est pour  montrer l’attachement du ministère, son soutien pour la ténue de l’évènement et montrer les enjeux d’une cérémonie d’un tel standing sur les bords de la lagune Ebrié.
Les conférences-débats
Dès le mercredi 2 novembre, des rencontres-débats s’ouvrent. Il n’était plus question de projection mais plutôt de discussion sur des sujets qui intéressent les professionnels du 7ème, des sujets qui traitent des tares du secteur et d’essayé d’y apporter des ébauches de solutions. 
Les hostilités commencent par une discussion avec l’actrice Franco-Ivoirienne Manie Malone lauréate du trophée francophone de l’interprétation féminine en 2013 pour son rôle dans le film Viva riva. Avec elle, il a s’agit de partager son expérience et son parcours à travers le  décryptage de l’acteur Fabrice Luchini, prix de l’interprétation masculine au dernier festival de Venise.
Abderrahmane Sissako en une demi-journée  a  échangé  avec les jeunes cinéastes sur sa vision du cinéma africain dans le monde Contemporain.
 Le Vendredi 4 novembre. En une journée le Majestic a vu se succéder sur sa scène des personnalités du cinéma francophone, des distributeurs qui font bouger l’Afrique et des responsables de chaîne.
 « Quel avenir pour une entreprise indépendante ivoirienne de production d’œuvres cinématographiques et de programmes Audiovisuels ? », «  quel avenir pour le financement pour les œuvre cinématographiques et des programmes audiovisuels ivoiriens ? », ce sont 2 des 4 thèmes sur lesquels Anna Ballo, Owell Brown, Jean Marc Bejani, Fédérique Godfroid, Bernard Azria, Abderrahmane Sissako, Jean Hubert Nankam, etc… On échanger. 
Le but, trouver des solutions concrètes pour améliorer et valoriser le cinéma francophone en général et Africain en particulier.
L’ouverture de cette édition des trophées était raté, elle n’annonçait absolument pas les couleurs de cette magnifique soirée du Samedi 5 décembre. Comme quoi la fin d’une chose vaut mieux que son commencement. 
Commentaires
Share:

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *